Le groupe folklorique du Burkina qui est composé des meilleurs artistes du pays a été fondé à Ouagadougou en 2015, et présente différentes danses traditionnelles reflétant la culture et le folklore de son pays.

(Maled) s'appellait à l'origine (audition du Mald) parce que l'on y utilise le tambour ou le molleton en bruit de fond pour faire passer la partie «texte» où l’on parle le plus souvent des exploits du Prophète Mohammad (que la paix soit sur lui). Les hommes sont assis dans des rangées opposées sans nombre précis, et plus le nombre est élevé, mieux c'est. Celui qui est assis ou chante au milieu de la première rangée est le chef ou le soliste et a généralement une belle voix. Il chante en général des poèmes ou des louanges prophétiques en étant assis tout près de la rangée des choristes (Alnzim). L'autre rangée s'appelle (riddah).

Et "Al-Barzanji", dans lequel la sira du Prophète est relatée, se fait sans utilisation de percussions. "Almald Barzanji" se compose de mots choisis et d'un vocabulaire de grande qualité, chantés de manière lyrique.

Le groupe de danse d’Astana interprétera des danses traditionnelles kazakhes mettant en valeur le patrimoine culturel et ses liens avec la tradition des troubadours et autres conteurs et avec la poésie d'improvisation. Les chansons et poèmes sont traditionnellement interprétés et déclamés avec en accompagnement le son de la dombra, leur instrument favori.

L’institut de Bait Al Oud Abu Dhabi se consacre à la restauration de la musique en tant que partie intégrante de la vie culturelle d'Abou Dhabi, en encourageant la créativité et le dialogue artistique dans tout l'émirat et au-delà des Emirats Arabes Unis. Cet institut est un pôle régional de musiciens privilégiant les musiques et les instruments arabes, et focalisé sur la formation et le développement des talents des jeunes émiratis en matière d'utilisation des instruments traditionnels. L’institut se concentre sur des instruments tels que l’oud, le qanun et le rabab.

Al Tannoura est une troupe qui a été créé en 1988 au Ghury Palace, qui se spécialise dans la remise au gout du jour et le renouvellement des thèmes artistiques et culturels hérités et menacés de tomber dans les oubliettes.

Le groupe folklorique d'Oman représente sur scène les couleurs d'Oman et la passion des Omanais pour la mer. C’est un art et une forme de divertissement qui met à l’honneur la vie du marin.

Khadeeja de la République du Daguestan se produira en tant que chanteur-soliste (Nashidov) dans différentes langues comme l'arabe et le russe à propos du Prophète Mohamed, (que la paix soit avec lui).

Al Fonoon Dabke : Au cours de ces 10 dernières années, la troupe Al Fonoon Dabke s'est efforcée de préserver le folklore culturel et le patrimoine par la danse. La Dabke est une forme de danse folklorique levantine traditionnelle qui combine la danse en cercle et la danse en ligne. Elle est largement pratiquée lors des mariages et autres célébrations.

Le public sera captivé par la passion et la force inhérentes à cette danse énergique et joyeuse. Al Fonoon Dabke se produira lors du festival de l'Organisation de la Coopération Islamique.

Le groupe de Folklore indonésien présente 7 danses culturelles différentes : Tresna Asih, Gandrung Lombok, Angklung, Sasando, Gambus et un carnaval de la mode.

Mamaki de Zongo créée en 1974 par des artistes Nigériens engagés à s’inspirer de la danse traditionnelle pour véhiculer leurs messages.

Le Groupe du Folklore et du Patrimoine Saoudien Al Jawhara a été créé en 2005. Lors de toutes ses représentations, le groupe emploie des interprète de régions différentes du Royaume pour présenter leur multitude de folklore et contribuer à la préservation de leur patrimoine.